D’où vient l’expression “Marchand de tapis” ?

, D’où vient l’expression “Marchand de tapis” ?

Vous avez sans doute déjà entendu quelqu’un utiliser le terme de « marchand de tapis » au détour d’une conversation. Terme élogieux qui désigne un métier de renom, il peut aussi parfois servir d’expression populaire à connotation péjorative dans certaines circonstances.

Définition de l’expression « marchand de tapis »

L’expression « marchand de tapis » est utilisée pour désigner une personne qui négocie le moindre centime lors d’une vente. Elle est souvent rattachée aujourd’hui au métier de commercial et fait plus ou moins référence à un professionnel de la vente peu scrupuleux qui cherche à vendre à tout prix. Le démarcheur à domicile est l’autre nom sous lequel, ce métier est connu du grand public.

Le métier de marchand de tapis, c’est quoi exactement ?

Pour les particuliers, la comparaison est facile surtout lorsque le commercial qui fait du porte-à-porte use de diverses techniques de vente pour vous inciter à acheter. Il faut dire que cette comparaison n’est pas née d’hier. Puisque le métier de vendeur ambulant qui faisait du porte-à-porte était à l’origine, exercé par des vendeurs de tapis. Ce métier était très répandu au début du XIXème siècle lorsque les tapis n’étaient plus l’exclusivité des rois et des chefs d’État.

À cette époque, la possession d’un tapis d’Orient se démocratise. N’importe qui pouvait s’en procurer un à bon prix notamment grâce à ces marchands de tapis qui ne passaient pas inaperçus. Avant d’être des tapissiers, ce sont avant tout des négociants. Très souvent, ils importaient les tapis par bateau et les vendaient sur le marché. Mais ne disposant pas de commerces dans les principales villes d’Europe, beaucoup de ces négociants pratiquaient le porte-à-porte. C’était à l’époque, le meilleur moyen de trouver une bonne clientèle fidèle puisque les ménagères étaient souvent chez elles à vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Le métier de marchand de tapis en ville comme à Paris par exemple, consistait alors à faire le commerce de tapis de qualité variable et de diverses provenances. Il faisait alors le colporteur en transportant un petit assortiment de tapis sur son dos ou enroulé autour de lui. C’était ainsi que les gens le reconnaissaient. Il avait la réputation d’accepter le marchandage à grandes échelles et faisait même parfois « crédit » à ses clients.

VOIR AUSSI  Nettoyage Écologique des Tapis : Astuces Respectueuses de l'Environnement

Marchand de tapis : de l’essor au déclin

L’exotisme de ce métier est tel qu’il a inspiré de nombreux artistes comme sur l’œuvre « Marchand de tapis à Anger » de Jean-Joseph Benjamin-Constant (1883) ou encore « Le Vendeur de Tapis » de Mariano Fortuny (1870).

Le nombre de marchands de tapis s’est multiplié notamment durant l’entre-deux-guerres, mais ceci souvent, au détriment de la qualité de la marchandise. L’habilité de certains négociants en tapis a commencé à attirer la méfiance des clients qui ont l’impression d’avoir payé trop cher, un tapis de piètre manufacture. C’est donc presque tout naturellement que les marchands de tapis ont commencé à jouir d’une réputation défaillante.

Attention, cela ne signifie pas que les marchands de tapis en boutique n’existaient pas. Ils étaient seulement moins nombreux. Au fil des années, le métier a peu à peu cessé d’exister laissant place à des magasins de tapis spécialisés. Ils sont généralement tenus par des familles de tapissiers et sont des entreprises familiales établies depuis plusieurs générations. Ce déclin du métier de « marchand de tapis ambulant » coïncide avec la période de perte de vitesse du marché du tapis. Les tapis orientaux ont été boudés, mais c’était pour revenir en force au début des années 2000.

Le métier de marchand de tapis de nos jours

Aujourd’hui, la profession est largement reconnue et respectée. Aujourd’hui, l’expression « marchand de tapis » a repris ses lettres de noblesse et désigne bien un professionnel du commerce du tapis. Il a même ajouté d’autres cordes à son arc puisque le marchand de tapis moderne est désormais un « expert » qui maîtrise l’art ancestral du nouage, l’art du nettoyage du tapis traditionnel et l’art de la restauration de tapis ancien.