Les différentes origines des tapis de prestige

, Les différentes origines des tapis de prestige

Les amateurs de tapis sont nombreux à apprécier les tapis de prestige, mais quand il s’agit d’en déterminer la provenance exacte, on se perd rapidement. Il est effectivement possible de classer les tapis de luxe en fonction du lieu de fabrication. Dans cet article, nous allons vous aider à y voir plus clair en faisant le tour des pays producteurs de tapis les plus réputés.

Les tapis d’Orient

L’Iran (l’ancienne Perse) est le berceau des tapis de prestige, c’est-à-dire des tapis artisanaux noués à la main. La qualité exceptionnelle des tapis persans est reconnue depuis l’âge de bronze. Aujourd’hui encore, les descendants des tribus nomades continuent à produire des tapis à motifs floraux et géométriques.

On peut citer aussi d’autres pays de la même région du globe comme Turquie, Maroc, Tunisie, Afghanistan, Bakhtiari ou Kairouan qui excellent dans l’art de tisser les tapis, très riches en motifs et couleurs. C’est de là que viennent les tapis berbères Beni Ouarain et les kilims.

Les tapis d’Asie

Les créations en provenance du Caucase, Chine, Inde et Pakistan sont également très recherchées. Si la Caucase possède son style très particulier (Yomud, yerevan, Kasak), les tapis indiens et pakistanais eux sont les plus commercialisés en Europe. La principale raison est le grand raffinement des tapis produits dans ces régions comme le cachemire, le Karachi ou le Penjab.

Pour la Chine, ce sont les tapis tibétains, tissés avec de la laine de mouton de l’Himalaya qui sont parmi les plus appréciés au monde, car ils sont rares et précieux. Confectionnés à la main le plus souvent par tout le village, les tapis chinois ont généralement une belle allure et des motifs inspirés du confucianisme, du taoïsme et du bouddhisme. Tientsin, Sin-Kiang, Beijing sont quelques-uns des endroits qui produisent aussi leurs tapis.

VOIR AUSSI  Comment protéger son tapis des mites et autres nuisibles